Informations Récentes

Méta analyse : traitement des BPCO stable et Tiotropium

Méta analyse : traitement des BPCO stable et Tiotropium

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Thorax  2006 ; 61: 854-862

 

BARR RG et coll ont réalisé une méta analyse pour évaluer l’efficacité du Tiotropium (anticholinergique de longue durée d’action) sur la fonction respiratoire, l’efficacité clinique et ses effets indésirables. Ils retiennent neuf publications qui concernent des études randomisées contrôlées d’une duré supérieure ou égale à 12 semaines réalisées contre placebo, ipratropium ou bêta²mimétiques longue action qui rassemblent 8002 patients BPCO.

 

Résultats
Le Tiotropium réduit (comme les béta 2 mimétiques longue durée d’action) le nombre d’exacerbations (OR = 0,73), le nombre d’hospitalisations (OR = 0,68). La mortalité n’est pas significativement affectée, quoique moins fréquente dans le groupe Tiotropium. La qualité de vie (questionnaire de St Georges) est améliorée dans le group Tiotropium (score –3,3). Le VEMS est significativement amélioré par rapport au placebo et à l’ipratropium (p<0,00001) et aux bêta²mimétiques (p=0,01). La chute annuelle du VEMS est significativement globalement moindre (p=0,01). Les effets indésirables sont significativement plus fréquents = sécheresse buccale et infections urinaires.

 

Conclusion
Le Tiotropium diminue la fréquence des exacerbations et des hospitalisations. Il améliore la qualité de vie et ralenti le déclin du VEMS. Son effet sur le déclin du VEMS demande à être confirmé par des études à long terme.