La loi santé : les mesures sur la prévention et la promotion de la santé

La loi santé : les mesures sur la prévention et la promotion de la santé

Mardi, 06 Décembre 2016 12:58

Imprimer

La loi « santé » modernise la stratégie de prévention en l’adaptant aux problématiques de santé spécifiques de certains publics. D’une part elle entend encourager l’autonomie des personnes atteintes d’une affection de longue durée (ALD), des malades chronique ou encore des personnes handicapées.

Decret 2016-1990 du 30 décembre 2016

Dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’un ALD, le médecin traitant peut prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient, prévoit désormais le code de la santé publique (CSP, art L 1172-1).
En donnant une reconnaissance légale au « sport sur ordonnance », la loi « santé «  inscrit dans un cadre pérenne une pratique en plein développement sur le terrain, mise en œuvre tous les jours par les professionnels des réseaux de soin et des centres de cancérologie, ont souligné les parlementaires partisans de cette mesure, au premier rang desquels la député de Seine Maritime Valérie Fourneyron. Pour l’ancienne ministre des ports, médecin du sport de formation, cela doit permettre d’incité encore d’avantage de médecins à prescrire l’activité physique, une prescription reconnue, autrement dit, prise en charge ou remboursés par un nombre croissant de mutuelles. Pour Régis  Juanico. Député de la Loire, cette mesure répond à un double enjeu. Il s’agit d’une part, d’un enjeu de santé publique via l’amélioration de la résistance à la maladie et de l’espérance de vie des personnes atteintes de cancer. D’autre part, c’est aussi un moyen pour la sécurité sociale de réaliser des économies. Par exemple, le fait pour un diabétique de pratiquer une activité physique permet aujourd’hui de réduire de 50% le coût total de ses soins de santé.
Les activités physiques adaptées devront être dispensées dans des conditions qui seront définies par décret (CSP art L.1172.1).

ASH 2981