Informations Récentes

Bibliographie 2010

Antibiothérapie prophylactique des BPCO

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mercredi, 01 Décembre 2010 10:16

Maraffit T  – Ther Adv Respir Dis 2010 4: 135-142

La BPCO représente une importante charge épidémiologique des patients âgés de plus de 40 ans avec une incidence élevée de morbidité et mortalité. Dans une part importante des BPCO modérés-sévères, une colonisation bactérienne bronchique est fréquente avec une inflammation plus importante et des exacerbations plus sévères. MARAFFIT et coll (Prophylactic antibiotic therapy in COPD) ont analysés les résultats de 9 études randomisées, contrôlées concernant l'utilisation d'une antibiothérapie prophylactique chez les BPCO.

Lire la suite : Antibiothérapie prophylactique des BPCO

 

Asthme de l'adulte mal contrôlé et SAOS

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mercredi, 01 Décembre 2010 10:22

Téodorescu M  – Chest 2010;  138: 543-550

Le syndrome d'apnées obstructives du sommeil conduit à un mauvais contrôle de l'asthme sous traitement optimal. Le traitement par PPC améliore les symptômes des l'asthme, le débit de pointe et la qualité de vie des patients (Global Initiative for asthma, GINA 2009 p63). TEODORESCU M et coll (Association of obstructive sleep apnea risk with asthma control in adults) proposent une étude prospective pour préciser la relation entre le risque de syndrome d'apnées obstructive du sommeil (SAOS) et le contrôle de l'asthme chez des patients adultes. Ils ont recruté 567 patients suivis en consultation hospitalière.

Lire la suite : Asthme de l'adulte mal contrôlé et SAOS

   

Coexistence des BPCO et des insuffisances cardiaques

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mercredi, 01 Décembre 2010 10:27

MASCARENHAS J – Current Opinion in Pulmonary Medicine 2010 ; 16: 106-111

La coexistence fréquente de deux comorbidités, BPCO et insuffisance cardiaque, affectant une grande proportion de la population, pose des problèmes diagnostiques et thérapeutiques. MASCARENHAS J et coll (Coexisting COPD and heart failure : implications for treatment, course and mortality) proposent une revue pour préciser les implications diagnostiques, pronostiques et thérapeutiques de l'association de ces deux pathologies, le diagnostic de l'une conduisant souvent à la méconnaissance de l'autre. La fréquente association de ces comorbidités varie selon les populations étudiées et les critères diagnostiques. Elles ont des facteurs de risques communs en particulier, l'âge et le tabac, et sont associées à une inflammation systémique.

Lire la suite : Coexistence des BPCO et des insuffisances cardiaques

   

Résultats à deux ans du traitement de l'asthme sévère par thermoplastie bronchique

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mercredi, 01 Décembre 2010 10:32

Castro M – Chest 2010 ; 138: 768A (Abstract 9774)

Nous avions rapporté, les résultats à un an d'une étude randomisée, multicentrique, double aveugle, contrôlée du traitement par thermoplastie bronchique de 181 patients asthmatiques sévères, symptomatiques sous traitement associant plus de 1000µg d'équivalent de beclométasone à l'inhalation de béta2adrénergiques longue durée. La même équipe, CASTRO M et coll (Two-year persistence of effect of bronchial thermoplasty (BT) in patients with severe asthma AIR2 trial) a rapporté lors de la réunion annuelle de l'ACCP, les résultats après deux ans chez 166 sujets qui ont pu être suivis (Asthma intervention research 2, AIR2 trial) : effets indésirable, recours aux soins et symptômes analysés par test de non-infériorité à 2 ans par rapport à 1 an après le traitement.

Lire la suite : Résultats à deux ans du traitement de l'asthme sévère par thermoplastie bronchique

   

Traitement non stéroïdiens de fibroses idiopathiques pulmonaires

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mercredi, 01 Décembre 2010 10:35

SPAGNOLO P  – Cochrane review 2010 ; issue 9: 1-73

La fibrose idiopathique pulmonaire (FIP) est une pathologie pulmonaire chronique progressive au pronostic mauvais et sans traitement efficace connu. Sa prévalence est estimée entre 14 et 43 cas pour 100 000 personnes selon les critères diagnostiques utilisés. Chez 5 à 10% des patients, des épisodes aigus peuvent survenir qui augmentent la mortalité. Le diagnostic de Fibroses Idiopathique Pulmonaire (FIP) repose sur des critères cliniques, fonctionnels (syndrome restrictif et TCO2 diminué) et radiologiques (opacités réticulaires et rayon de miel à prédominance basale et périphérique avec peu d'aspect de verre dépoli au scanner thoracique). La corticothérapie des FIP s'est révélée inefficace soit seule, soit en association à l'azathioprine. SPAGNOLO P et coll (Non steroid agents for idiopathic pulmonary fribrosis) proposent une mise à jour de la revue Cochrane de 2003. Ils ont inclus dans leur revue, les essais randomisés et contrôlés soit avec un placebo, soit avec une corticothérapie.

Lire la suite : Traitement non stéroïdiens de fibroses idiopathiques pulmonaires

   

Page 1 sur 11