Informations Récentes

Infos Sociales

HAD

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

L’Hospitalisation à domicile (HAD) a connu un véritable essor en dix ans, indique une récente étude de la direction de la rechercher, des études, de l’évaluation des statistiques (DREES) disponible sur www.drees.solidarités.sante.gouv.fr.

Lire la suite : HAD

 

Améliorer l'indemnisation des aidants

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Comment mieux aider les aidants ? Tel était le sujet d’une mission flash dirigée par Pierre Dharréville (Gauche démocrate et républicaine). Le député due la 13ème circonscription des Bouches du Rhône a rendu ses conclusions devant la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, le 23 janvier. Entre l’amélioration des dispositifs existants et la création de nouvelles aides financières ad hoc, le député a présenté des propositions s pour pallier à ce qu’il appelle lui-même une « situation de crise latente ». Des propositions qui, souhaite le député, devraient aboutir à la création d’un statut du proche aidant.

Lire la suite : Améliorer l'indemnisation des aidants

   

Allocations, Pensions et Prestations

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Aide sociale aux personnes âgées
• Allocation personnalisée d'autonomie (APA) Calculée en fonction des revenus.

GIR 1

GIR 2

GIR 3

GIR 4

1719.93

1381.04

997.85

665.60


• Aide ménagère du département
- Services ménagers : 30h par mois maximum (personne seule) 48h par mois maximum (couple)
- Allocation simple : 803.20€ par mois maximum pour une personne seule et 1246.97 € pour un couple
- Allocations représentative des services ménagers : au maximum 60% du coût des services ménagers susceptibles d'être accordés
- Plafond de ressources annuel :9638.42€ (personne seule) 14963.65€ (couple)

 

• Placement en établissement
Minimum 96€ par mois ou 10% des ressources

 


Invalidité
• Pension de 1ère catégorie : 30% du salaire de base
Minimum mensuel 282.78€ - maximum mensuel 993.30€

• Pension de 2ème et 3ème  catégorie : 50% du salaire de base
Minimum mensuel 282.78€ - maximum mensuel 1 655.50 €
Majoration pour tierce personne 1107.49€ par mois (pension de 3ème catégorie)

• Allocation supplémentaire invalidité
Personne seule 405.38€ par mois – couple 668.93€ par mois
Plafond de ressources annuel : 8457.76€ (personne seule) 14814.38€ (couple)


Pensions et retraites
Pension de vieillesse
- Minimum contributif 634.66€/ mois:
- Minimum contributif majoré
pensions attribuées entre janvier 2004 et septembre 2017, montant fixé à la date d'effet de la retraite et revalorisé de 0.8% au 1er octobre 2017;
pensions attribuées à compter du 1er octobre 2015, 693.51€ par mois

- Maximum mensuel  1655.50€
- Majoration pour 3 enfants 10%

• Pension de réversion : 54% de la pension du conjoint défunt
- Minimum mensuel 283286.14€ - maximum mensuel  893.97€
- Majoration pour enfant à charge 97.07€ par mois
- Plafond de ressources annuel : 20550.40€ (personne seule) 32880.64€ (couple)

• Alocation de veuvage - 607.54€ par mois  - Plafond de ressources trimestrielles 2278.27€

• Allocation solidarité aux personnes âgées et minimum vieillesse
Personne seule 803.20 € par mois – couple 1246.97€ par mois
Plafond de ressources annuel : 9638.42€ (personne seule) 14963.46€ (couple)


Personnes handicapées

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)
Conditions
• Résider en France
• Avoir moins de 20 ans
• Avoir un taux d’incapacité d’au moins 80%
• Ou entre 50% et 80% dans le cas d’un accueil en établissement adapté
Montant
Allocation de base 130.51 euros auxquels s’ajoute 6 types de compléments attribués en fonction des dépenses liées au handicape et/ou à la réduction d’activité professionnels des parents ou l’emplir d’une tierce personne.

L’allocation adulte handicapé (AAH)
Conditions
• Justifier d’un taux d’incapacité de 80% (ou entre 50% et 80% sous certaines conditions)
• Répondre aux conditions de ressources
• Etre âgé de plus de 20 ans
• Résider en France
Montant
Au maximum 810.89 euros. Ce montant peut être réduit en cas d’hospitalisation dépassant 60 jours. Il peut aussi être annulé partiellement ou totalement avec un revenu d’activité. A ce montant peut s’ajouter la majoration pour la vie autonome et le complément de ressources

La prestation de compensation du handicap (PCH)
La PCH est versée sans conditions de ressources mais assujettie à des conditions de résidence et de handicap.
• L’aide humaine : attribuée pour les besoins des actes essentiels de la vie, de surveillance régulière et des frais liés à une activité professionnelle
• L’aide technique : pour l’aide à l’achat des matériels et appareils conçus pour compenser le handicap (limité à 3960 euros/3 ans)
• Les aides à l’emménagement du véhicule et/ou du domicile
• Les aides exceptionnelles ou spécifiques
• Les aides animalières
La PCH est également attribuable pour une personne en établissement selon des modalités spécifiques.

Couverture maladie universelle (CMU)
plafond de ressources santé
- 1 personne    8 723 euros
- 2 personnes 13 085 euros
- 3 personnes 15 701 euros
- 4 personnes 18 318 euros
personne sup   3 489 euros

Aide à l'acquisition d'une couverture complémentaire santé
Montant de l'aide par an
- moins de 16 ans 100 euros
- 16/49 ans 200 euros
- 50/59 ans 350 euros
- 60 ans ou plus 550 euros

Plafond
- 1 personne   11 776 euros
- 2 personnes 17 664 euros
- 3 personnes 21 197 euros
- 4 personnes 24 730 euros
personne sup   4 710 euros

   

Lettre de liaison entre praticien de ville et hôpital

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mardi, 06 Septembre 2016 14:05

Décret 2016-995 du 20 juillet 2016

Pris en application de la loi « santé » du 26 janvier 2016, un décret précise le contenu de la lettre de liaison entre les praticiens de ville et les établissements de santé.

Lire la suite : Lettre de liaison entre praticien de ville et hôpital

   

La nouvelle tarification de la PCH

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

La nouvelle tarification de la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) qui revalorise l'"aide humaine" afin de tenir compte de l'augmentation des salaires des assistants de vie relevant de la convention collective nationale des salariés du particulier employeur, n'a pas été dans tous les départements mis en œuvre au 1e avril, comme le prévoit l'arrêté du 25 février 2016), s'insurge la Coordination handicap et autonomie. "Malgré nos multiples alertes aux ministères (travail et affaires sociales), les conseils départementaux n'ayant pas encore intégré ces modifications régleront pour la plupart les PCH sur les anciens taux pour le mois d'avril et sans doute pour quelques mois encore, avec effet rétroactif au 1e avril" rapporte-t-elle. Selon l'association, certains n'appliquent que le tarif général, invoquant un retard dans l'intégration des différents tarifs d'emploi direct. En attendant, "le paiement des salaires mais également des cotisations sociales du mois d'avril va mettre en situation de détresse financière les particuliers employeurs handicapés" en premier lieu les plus dépendants et les plus fragiles, s'alarme l'association.
ASH - 06.05.2016 - N°2959

   

Fiches sociales de l'ANTADIR

Vous retrouverez les thèmes suivants sur le site de l'ANTADIR

  • La participation forfaitaire de 1 €
  • La protection des personnes reconnues incapables majeurs
  • La Couverture Maladie Universelle – CMU
  • La carte d’invalidité
  • Les aides à domicile
  • Les aides au logement
  • La Majoration pour Tierce Personne - MTP
  • L’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé
  • L'allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie
 
  • La carte de stationnement pour les personnes handicapées
  • L’APA (Allocation Personnalisée à l’Autonomie)
  • La pédiatrie
  • La reprise d’activité professionnelle
  • Le Chèque Emploi Service Universel (CESU) bancaire
  • les franchises médicales
  • Le congé de soutien familiale
  • Reprise d'activité professionnelle à temps partiel
   

Liens utiles

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

AMELI - Site de l'Assurance Maladie

CAF - Site de la Caisse d'Allocations Familiales

MDPH 54 - Maison Départementale pour les Personnes Handicapées de Meurthe et Moselle

MDPH 57 - Maison Départementale pour les Personnes Handicapées de Moselle

MDPH 88 - Maison Départementale pour les Personnes Handicapées des Vosges

MDPH 55 - Maison Départementale pour les Personnes Handicapées de la Meuse

Conseil Départemental 54 - Site du Conseil Général de Meurthe et Moselle

Handi-accès - Facilite l'accessibilité aux soins pour les personnes handicapées

Déclic - Toute l'information pour mieux vivre le handicap en famille

Service Public - Vos droits et vos démarches

   

Les aides

Mardi, 04 Mars 2008 15:16


>> AIDES HUMAINES OU TECHNIQUES
 
Découvrez les solutions d'aides humaines ou techniques par rapport à votre âge et votre degré de handicap.


>> AIDE FINANCIERE : COMMISION SOCIALE
 


Vous êtes équipé par l'Agevie, d'un concentrateur d'oxygène pour votre traitement d'oxygénothérapie de longue durée. Cet appareil fonctionne à l'électricité et la Sécurité Sociale a prévu un remboursement forfaitaire de 2,20€ par semaine pour prendre en charge une partie de la consommation d'électricité du concentrateur. Cette somme se révèle parfois insuffisante pour les patients ayant une prescription d'oxygène de plus de 16 heures par jour.

Lire la suite : Les aides