Informations Récentes

Supériorité de l'association Salmeterol-Fluticasone-Tiotropium sur chaque composant isolé chez les BPCO modérés-sévères

Supériorité de l'association Salmeterol-Fluticasone-Tiotropium sur chaque composant isolé chez les BPCO modérés-sévères

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Thorax 2008  ; 63 : 592-598

La BPCO est caractérisée par une obstruction bronchique secondaire à une inflammation des bronches principalement. Son traitement doit contrôler les symptômes, améliore la fonction respiratoire et réduire la fréquence des exacerbations. Le Tiotropium (Spiriva®) et l'association salmeterol-fluticasone (Seretide®) remplissent ces objectifs par différentes voies au niveau des mécanismes moléculaires, majorant les bénéfices cliniques.  SING D et coll proposent une étude double aveugle, contrôlée contre placebo, croisée en 3 bras pour préciser sur deux semaines les bénéfices de la triple association dès la première prise ou au 14ème jour, sur la fonction respiratoire.

30 BPCO âgés de 40 à 80 ans fumeurs de plus de 10 paquets années ont été recrutés avec un VEMS compris entre 30 et 75% prédit, un VEMS/CVF inférieur à 70% et un score de dyspnée du MRC (Sadoul) ≥ 2. La fonction pulmonaire a été explorée par une spirographie et une pléthysmographie (SGaw). Les doses inhalées étaient : Seretide® 50/500µg 2 fois par jour, Spiriva® 18µg 1 fois par jour ou l'association des deux pendant deux semaines.
Résultats
Parmi les 49 BPCO recrutés, 41 ont été randomisé, 29 dans le bras Seretide®, 27 dans le bras Spiriva® et 27 dans le bras associant Seretide® et Spiriva® ont terminé l'étude. L'aire sous la courbe des conductances spécifiques (SGaw) après la triple association est supérieure de 22% par rapport au Spiriva® (p<0.001) et de 27% (p<0.001) par rapport au Seretide® seuls. Cette différence reste significative à chaque mesure de 3 unités à 4 heures après l'inhalation. L'évolution du VEMS confirme la supériorité de la triple association (p<0.001). La mesure des volumes CI et VR reste en faveur de la triple association sur chacun de ses composants. L'association Seretide® plus Spiriva® améliore significativement le score de dyspnée par rapport à Spiriva® seul (p<0.001) et conduit à un recours moindre aux bronchodilatateurs de secours (salbutamol).
Conclusion
L'association salmeterol-fluticasone-tiotropium entraine une bronchodilatation supérieure au tiotropium et au salmeterol-fluticasone seuls. Cet avantage de la triple association est confirmé par l'évolution de plusieurs paramètres fonctionnels respiratoires importants : SGaw, VEMS, CI et VR. Elle réduit la dyspnée et le recours aux bronchodilatateurs d'action brève.

Pr JM POLU - Pneumologue